Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu secondaire | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

IUT de TARBES

Recherche

Recherche une formation

Menu principal

Accueil  >  Recherche & transfert de technologie > Sciences humaines et sociales  > Développement durable, de l’injonction de normes globales à la mise en œuvre par les acteurs locaux ; le « prix à payer »

Développement durable, de l’injonction de normes globales à la mise en œuvre par les acteurs locaux ; le « prix à payer »

Présentation

La mise en œuvre d’une démarche Développement Durable appelle une manipulation des acteurs en présence de règles produites à un niveau global, abstrait et a-spatial.

JPEG - 4.6 ko

Pour rendre opératoire ces règles générales, deux lectures sont possibles :

  • la norme contrainte qui fixe des objectifs définis a priori ; un programme unique permet d’obtenir un résultat unique. Produite sans liens concrets et particuliers avec les territoires et les acteurs locaux, leur caractère exogène rend leur transférabilité difficile
  • la norme règle de conduite qui invite à emprunter des pratiques plus vertueuses. Les normes globales s’apparentent alors à des directions. Les acteurs se mobilisent concrètement sur le terrain pour la mise en place de procédures et de moyens et procèdent par étapes vers la durabilité.

Le relâchement de l’objectif en faveur de la seule bonne conduite et de l’adoption d’une gestion plus vertueuse au regard du Développement Durable est-il le « prix à payer » pour une réelle appropriation par les acteurs de mesures conformes au Développement Durable ? Autrement dit, faut-il que les conditions de la production des normes apportent une certaine marge de manœuvre pour que le Développement Durable devienne opératoire ?

L’Ecolabel Hébergements, l’entre-définition du global et du local

L’adoption de l’Ecolabel répond à une démarche volontaire et individuelle des hébergeurs d’adopter une procédure préétablie. A quel moment et comment dans différents territoires une entreprise intègre-t-elle ces enjeux de développement durable ?

En quoi ceux-ci répondent-ils à des règles inscrites dans les politiques publiques des territoires sur lesquels sont implantées ces activités économiques ?

  • Population étudiée :
    • les hébergements, élément majeur de la servuction tourisUtique par son impact environnemental ; 18 hôtels et campings arborant la petite fleur en région Aquitaine, première région écolabelisée en France(En avril 2010, l’AFNOR Certification recense 65 hébergements écolabelisés sur le territoire national).
  • Approche qualitative.
    • Réalisation d’entretiens semi-directifs auprès de 11 hébergeurs écolabellisés et de focus groupes de clients des structures écolabelisées.
    • Analyse des dispositifs sur la durabilité mis en œuvre par les acteurs publics et para-publics (Office de tourisme, comités départementaux et régionaux du Tourisme, collectivités locales) des territoires concernés.
JPEG - 28.9 ko

Labelisation et durabilité des territoires

Projet Labelisation, AFNOR/UMIHRA, 2010-2011

  • Chez le client
    • Place de l’Ecolabel dans le processus d’achat du client : pourrait renforcer la quête de sens dans la consommation Identification de l’Ecolabel dans le service rendu : discrète mais pratiques valorisantes
  • Chez l’hébergeur
    • Processus de décision d’adoption de l’Ecolabel : des démarches singulières
    • Apports de l’Ecolabel dans l’exploitation de l’hébergement : au-delà de la réduction des coûts et renforcement de la lisibilité et de l’image de l’entreprise
  • Pour le territoire ; est ce que ces éléments produisent de nouveaux liens entre entreprises et territoires ?

Un système d’action collective émerge ; le clubs des écolabellisés

Durabilité des territoires, projet 2011-2012

L’objectif est d’appréhender comment, à partir d’un cadre procédural fixant des directions générales, les acteurs locaux produisent des normes d’applications avec leurs perceptions et arbitrages propres.

Quelles étapes empruntent-ils pour produire des normes locales dans le contexte d’une confrontation quotidienne avec les problèmes environnementaux de leur territoire singulier et en relation avec des grandes directives énoncées au niveau global ?

Notre hypothèse est que la durabilité renvoie à des pratiques encore peu développées négociées entre acteurs, construites dans l’interaction par tatônnement empiriques.

Valorisation : un rôle de médiation

Echanger des expériences pour informer et sensibiliser.
L’étude AFNOR/UMRHRA analyse les freins potentiels et les résistances effectives à la construction d’un développement durable de la filière et des territoires dans le but d’apporter des éléments de réflexion quant aux moyens de les lever ou au minimum de les alléger.

Première région écolabelisée de France dans le secteur de l’hébergement, les résultats obtenus seront utilisés afin d’accompagner les autres régions à mettre en place des actions de sensibilisation et d’information auprès des acteurs touristiques publics et privés.

Partenaires

  • AFNOR
  • Union des Métiers de l’Industrie Hôtellière
  • Atout France
  • Comités dépatementaux du Tourisme
  • Comités régionaux du Tourisme
  • Conseils régionaux
JPEG - 24 ko

 Haut de page