Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu secondaire | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

IUT de TARBES

Recherche

Recherche une formation

Menu principal

Accueil  >  Recherche & transfert de technologie > Electronique  > Compatibilité Electromagnétique des Composants

Compatibilité Electromagnétique des Composants

Présentation

Alors que les efforts continus de miniaturisation et d’intégration des circuits intégrés ont contribué à améliorer leurs performances (vitesse, faible consommation, …), assurer la compatibilité électromagnétique (CEM) des composants électronique reste un véritable challenge. Ainsi, au cours ces 10 dernières années, l’importance des contraintes en terme de faible émission parasite et de faible susceptibilité aux interférences radiofréquences n’a fait que se renforcer.

GIF - 36.6 ko

Contribution, démarche, méthodologie

Nos activités de recherche se développent autour de 3 axes principaux :

  • Mettre en évidence les problèmes de CEM au niveau composant (développement d’outil et de méthodes de mesures innovantes à l’échelle du composant).
  • Prédire les performances électromagnétiques des composants (développement d’outils et de modèles permettant de simuler le niveau d’émission d’un composant ainsi que sa susceptibilité aux agressions électromagnétiques).
  • Réduire les problèmes de CEM des composants (règles de conception, logiciel défensif, protection externe, ...)
GIF - 53.3 ko

Projets et Collaborations

Projets

Dans le cadre du groupe de travail (WP2) du projet européen Electromagnetic compatibility Platform for Embedded Applications (EPEA ), une méthode de mesure champ proche en immunité a été proposée.Ce projet regroupait des partenaires académiques et industriels du domaine des applications embarquées critiques.

Collaboration nationale et internationale

Dans le cadre de l’activité portant sur le développeemnt et la mise en œuvre de logiciels défensifs afin de d’améliorer la fiabilité électromagnétique des systèmes, une collaboration étroite est établie entre l’université de Feng Chia (Taïwan), l’ESEO d’Angers et le Lattis. Les trois entités travaillent sur une même plate-forme matérielle développée à l’IUT de Tarbes.

Nouvelle sonde de mesure champ proche et caractérisation proposées dans le cadre du projet EPEA - GIF - 21.6 ko
Nouvelle sonde de mesure champ proche et caractérisation proposées dans le cadre du projet EPEA